Saturday, April 14, 2018

Travel | 2 weeks in Israel - Sarona Market • Tel Aviv Port • Dizengoff



Bonjour, bonsoir tout le monde! Aujourd'hui je vous écris un article deux-en-un. En effet, puisque je n'ai pas fait beaucoup de photos pendant deux jours je me suis dit que je pouvais regrouper ces deux journées ensemble. 

MARDI 3 AVRIL

Ce matin-là nous sommes allées rendre la voiture que nous avions louée pour une semaine. Nous avions rendez-vous au Sarona Market avec une de mes cousines pour le déjeuner non loin de l'agence de location de voitures (15 min en voiture) et elle nous avait indiqué quels bus nous pouvions prendre pour nous y rendre. Evidemment, nous avons pris le bus dans le mauvais sens, nous en avons donc pris un autre en demandant au conducteur si il allait bien où nous voulions nous rendre sauf qu'il a du mal comprendre et nous sommes arrivées à un autre marché à plus d'une demie heure à pied du Sarona Market. Heureusement nous avions de l'avance et ma cousine ne nous a que très peu attendues. 

Une fois sur place il y avait tellement de monde que je n'ai même pas pris de photos. Nous avons déjeuner là-bas dans un restaurant à l'extérieur puis nous avons pris un bus pour aller au port de Tel Aviv : un autre lieu que je voulais faire découvrir à Clothilde. Là encore j'ai pris très peu de photos... Nous sommes passées par le Namal Market, un lieu très sympathique où sont vendus des produits frais ou des produits spéciaux par exemple venant d'autres pays comme l'Italie.


Nous n'avons pas pu résister à un jus de fruits bien frais que nous avons bu en regardant les pêcheurs...
Nous nous sommes baladées sur la passerelle au bord de la mer mais le temps n'était pas vraiment au rendez-vous : le ciel était couvert et il y avait du vent.
Juste avant de nous quitter, nous sommes tombées sur ce mur et nous nous sommes dit que c'était l'occasion parfaite pour faire quelques photos souvenirs. Clothilde a commencé par nous prendre en photos ma cousine et moi (voir ci-dessus) et très vite sont arrivées deux adolescentes qui voulaient faire comme nous. Par gentillesse, nous les avons laissées sauf qu'elles ont pris tout leur temps et d'autres femmes sont arrivées avec un enfant pour prendre elles aussi des photos. Bref, nous avons attendues très longtemps pour nos photos ensemble avec Clothilde mais nous avons réussi et c'est ça l'important! (voir ci-dessous)

Enfin, Maya (ma cousine) a cherché sur son téléphone quel bus nous devions prendre pour rentrer chez ma tante : il y en avait plusieurs et évidemment nous avons choisi, sans le faire exprès, celui qui coûtait le plus cher (il était très rapide et avait la wi-fi cependant) et qui nous a emmenées dans la bonne ville mais beaucoup plus loin que notre arrêt habituel. Nous avons donc mis seulement 15min en bus (au lieu de 45) mais nous avons marché une demie-heure pour arriver à la maison. Une galère sans nom donc et nous avons regretté notre chère Simone (aka notre voiture de location). 

MERCREDI 4 AVRIL

Dans mon programme de nos quinze jours de vacances, j'avais réservé cette journée à la visite de Yad Vashem : le musée de l'Holocauste à Jérusalem. J'y étais allée une fois avec ma mère avec un groupe d'autres touristes et un guide et nous avions été très frustrées parce que cela avait été très court et nous n'avions pas pu prendre le temps de le découvrir. 

À 11h, ma tante nous a déposées en voiture à une gare centrale de bus à Tel Aviv. La veille au soir, j'avais lu sur le site quels bus pouvaient nous emmener à destination. Parmi cette liste de bus, il y avait le numéro 10. Très vite, le bus arrive et nous nous asseyons Clothilde et moi sans nous poser de question. Naïvement, nous parlions avec enthousiasme sans faire vraiment attention et puis au bout d'une heure nous nous sommes dit que cela faisait quand même un petit moment que nous étions parties. Je regarde sur mon téléphone pour voir où nous nous trouvions et nous étions dans une banlieue au sud de Tel Aviv. Peu de temps après, le bus s'arrête au milieu de nul part et tout le monde descend. Nous demandons au conducteur si il va à Jérusalem et ce dernier nous regarde avec des yeux grands comme deux ballons de basket. Je lui demande donc si nous pouvons prendre un bus d'où nous étions pour y aller et il me répond que nous devons reprendre le bus n°10 dans l'autre sens pour prendre un autre bus depuis la gare centrale de Tel Aviv. Pour résumer, nous nous sommes retrouvées bloquées dans des embouteillages monstres. Quand nous sommes arrivées à la gare il était déjà 14h et sachant que nous allions mettre une heure et demie à aller à Jérusalem et que la dernière entrée au musée se faisait à 16h, nous avons laissé tomber et avons décidé de nous balader dans Tel Aviv. 

J'étais extrêmement déçue que Clothilde ne puisse pas découvrir ce musée et je m'en suis énormément voulue. Pendant un moment je suis restée silencieuse tellement je bouillonnais à l'intérieur et puis Clothilde m'a rassurée en me disant de ne pas m'en faire. J'ai retrouvé le sourire et nous avons enfin pu réellement commencer notre journée. 

Notre décision a été d'aller au centre commercial de Dizengoff pour aller acheter des cadeaux à nos proches. Étant un peu loin du centre, nous avons dû marcher plus d'une demie heure pour le rejoindre cependant cela nous a permis de découvrir une autre partie de la ville (pour être très précise, nous avons remontées toute la rue Shaul Hamelech). 


Beit Ariela Library


Avant de commencer notre shopping, nous nous sommes dit qu'il serait peut-être temps de manger quelque chose. Nous avons donc cherché sur le guide du Routard ce qu'il y avait dans le coin qui pouvait être sympathique. Une fois l'adresse trouvée (qui était à 20min d'où nous étions), nous avons repris la marche plus décidées que jamais. 

Sur le chemin nous sommes tombées sur cette boutique très sympa aux vitrines aussi cool que son intérieur et dont la tenue de Clothilde s'accordait totalement!




Quand nous sommes arrivées devant le restaurant : il était fermé. À ce moment-là, nous nous sommes regardées avec un peu (beaucoup) de désespoir... 


Au final, nous nous posées au Café Dizengoff où j'ai mangé un énième schnitzel, enfin plutôt trois escalopes précisément accompagnées de frittes et d'haricots verts (hyper croquants et avec de l'ail comme je les aime) et Clothilde a mangé non pas un mais deux burgers (elle n'en a commandé qu'un mais les Israéliens sont toujours très généreux). 

Nous étions certes sur une rue assez mouvementée et les voitures passaient non loin de nous toutefois l'ambiance était géniale. Il y avait beaucoup d'Israéliens (bon signe), deux Françaises (toujours), peu de touristes et surtout de la très bonne musique! Les plats étaient très généreux et le service agréable. Bref, malgré tout ce qui nous était arrivé, tout a fini par rentrer dans l'ordre. 


Après avoir mangé, nous sommes donc allées faire les boutiques.

J'avais une idée très précise de cadeau que nous pouvions offrir à ma tante : la série Guerre et paix de la BBC sortie en 2016. Étonnamment, impossible de trouver le moindre magasin vendant des DVDs. Je décide donc de chercher sur internet et je trouve pleins de sujets différents sur des forums de touristes se trouvant dans la même situation que moi. Plus je lis ces conversations, plus je commence à douter et me dis que c'est une mission impossible. Et là, en face du Dizengoff Center, une boutique appelée The Third Ear dont le rez-de-chaussée déborde de vinyles m'interpèle. Nous entrons avec Clothilde et montons au premier étage. D'abord on tombe sur des instruments de musique et soudain des DVDs! D'abord, nous ne trouvons pas la série en question puis je demande à un vendeur. Il cherche et là il me tend la série et me demande si c'est ça que je cherche. J'ai cru que j'allais pleurer en la voyant! Une fois achetée, il était temps de rentrer à la maison.


Pour le retour, nous n'avons pas pris de risques et avons décidé d'aller à l'arrêt de bus que nous connaissions même si ce n'était sûrement pas le plus proche. Nous aurions presque pu nous endormir dans le bus tant nous étions fatiguées de cette journée pleine de rebondissements. Et effectivement, ce soir-là, nous n'avons pas tarder à nous coucher d'autant plus que nous devions nous lever très tôt le lendemain.

La suite et la fin de notre voyage demain!
Je vous embrasse fort et vous souhaite une bonne soirée.

Wednesday, April 11, 2018

Travel | 2 weeks in Israel - Haifa's Baha'i Gardens • Beach

Un des lieux dont je n'avais pas totalement profité lors de ma dernière visite en Israël était Haïfa ou plus précisément les jardins-terrasses Baha'i. En effet, il faisait tellement chaud et j'étais si fatiguée que mon humeur était exécrable. J'avais donc hâte de découvrir à nouveau ce lieu extraordinaire avec Clothilde.

♫ Now listening to : Remember the time - Michael Jackson 

Situés sur le Mont Carmel, les Baha'i gardens se situent au nord d'Israël. Comme la veille, nous avons donc du prendre la voiture pour nous y rendre et nous avons malheureusement eu des embouteillages.

Vers 13h, après environ deux heures trente de voiture, nous étions sur place. Nous avons trouvé une place de parking pas trop loin avec beaucoup de chance (ne soyez pas étonné(e)(s) d'avoir du mal à vous garer si vous y allez).

Les jardins Baha'i sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco et sont l'une des raisons principales pour laquelle les étrangers se rendent à Haïfa. Je vous invite à aller lire un article très intéressant à propos de ce site si particulier >> ici <<


Comme la dernière fois que je m'y étais rendue, nous avons décidé de ne pas faire de visite guidée. Toutefois, si j'ai bien compris, on ne peut marcher dans les jardins qu'avec un guide. L'accès gratuit se réduit donc aux trois "étages" les plus hauts. Nous n'avons vu aucune personne sur les terrasses même accompagnées d'où mon interrogation... La vue était magnifique dans tous les cas et il faisait un temps sublime!

Il y avait du monde mais en s'armant de patience, nous avons réussi à prendre des photos seules.


Après avoir fini de poser pour Clothilde, un groupe de touristes s'est précipité sur moi. Ils ne parlaient pas anglais mais ce qu'ils voulaient était très clair : des photos avec moi. Clothilde a capturé ce moment totalement incongru comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus. Elle m'a ensuite rejoint et ils ont voulu prendre des photos avec elle aussi. Elle ne s'est pas laissée faire et j'ai été assaillie. Au début j'étais souriante mais j'avoue que la situation est vite devenue gênante. En plus de ça nous ne savons absolument pas quel était leur but. Mon avis : soit ils nous trouvaient tellement blanches qu'ils voulaient un souvenir, soit ils croyaient que nous étions des stars ahahah.

Après cette invasion et une fois que chaque touriste du groupe (ils étaient environ trente) a eu sa photo, nous avons encore pris quelques autres clichés de nous avant de partir.

Comme il était encore tôt et que nous n'avions rien prévu d'autre, nous sommes allées dans un centre commercial pour que Clothilde puisse s'acheter un maillot de bain. Nous en avons aussi profité pour acheter un petit pic nic que nous avons déguster sur la plage de Haïfa où je n'étais encore jamais allée. Nous y sommes restées une petite heure avant de reprendre la route pour rentrer à la maison où ma tante nous attendait pour diner. Elle nous avait préparer un délicieux repas que nous avons énormément apprécié! 

Encore une journée avec moins de photos que d'habitude mais qui, je l'espère, vous aurons plu. 

Sur ces mots je vous laisse puisqu'aujourd'hui c'est la sortie du nouveau film de Wes Anderson (mon réalisateur préféré) et que j'attend ce moment depuis une éternité. Je vais donc me préparer et sortir. Des bises et à demain pour la suite!


Tuesday, April 10, 2018

Travel | 2 weeks in Israel - Tiberias Lake • Rutenberg Restaurant (Gesher)

Pour finir notre première semaine ou plutôt commencer notre deuxième (en Israël, le dimanche est le premier jour de la semaine), nous avons décidé de prendre la voiture pour aller visiter la région nord du pays. Nous avions prévu tout un programme pour la journée malheureusement, elle ne s'est pas déroulée comme prévu. En effet, ce jour-là tout Israël a décidé de prendre sa voiture et nous nous sommes retrouvées dans des embouteillages qui n'en finissaient plus...

♫ Now listening to : Jeune Demoiselle - Diam's


Premier arrêt : Nazareth. Nous avons mis plus de deux heures trente pour y arriver alors que la ville ne se trouvait qu'à 85km de notre point de départ. Il faisait très chaud, nous étions fatiguées de la route et nous avions un peu faim alors avant d'aller visiter la première église où nous voulions nous rendre, nous avons dégusté quelques tomates cerises et des fruits que nous avions pris avec nous. 

Petit détail auquel nous n'avions pas pensé toutefois : la tenue correcte exigée dans les lieux saints. Nous avions des vestes pour couvrir nos épaules mais nos genoux étaient découverts, nous nous sommes donc fait interdire l'accès à l'église que nous voulions visiter (cela n'a pas empêché les deux "gardes" de profiter de la vue si vous voyez ce que je veux dire et cela m'a d'ailleurs mis en rage). 

Tout était fermé dans la ville et je n'avais absolument pas envie de dépenser mon argent dans une boutique de touristes pour acheter un foulard afin de couvrir mes jambes. Énervées comme jamais, nous sommes donc parties sans grande hésitation (ci-dessus, la seule photo que j'ai pris à Nazareth).


Deuxième arrêt : Après deux autres heures d'embouteillages et à la recherche d'un restaurant où manger, nous sommes enfin arrivées au lac Tibériade, le seul et unique lac d'Israël. 

L'accès à ce même lac étant payant (il existe une plage gratuite mais elle était à une heure de route d'où nous étions) nous n'y avons même pas tremper nos doigts de pieds. J'ai pris ces photos pour le souvenir et pour illustrer cet article. La réalité c'est que j'étais tellement déçue du déroulement de cette journée que je n'avais plus le courage de rien faire...

De base, nous devions allées à Safed, petite ville d'artistes et de religieux qu'on m'avait conseillé de visiter après être passées par le lac. À cause du trafic cependant et de l'heure déjà bien avancée (il devait être 17h), nous avons renoncé à y aller. Nous avons donc profité de la vue sur le lac pendant un court moment et sommes montées dans la voiture à nouveau. 

Denier arrêt : À 18h10 précisément, nous sommes arrivées au restaurant Rutenberg où ma tante nous avait réservé une table pour 18h30 (elle nous avait conseillée de nous y rendre et je lui avais envoyé un message pour lui dire que nous n'étions pas loin avant de partir du lac).
Ce petit restaurant en pleine campagne et à la frontière de la Jordanie est situé au milieu de nul part. Quand j'étais en train de conduire et que Clothilde m'indiquait le chemin, je lui ai demandé à plusieurs reprises si elle était sûre que nous allions dans la bonne direction. Au bout d'un chemin, il était là et nous étions attendues (vive Waze).








Il y avait deux autres femmes dans le restaurant et c'est tout. Étant donné l'heure prématurée pour un diner (bien que les Israéliens mangent à n'importe quel horaire), nous n'étions pas si étonnées d'être seules et nous en étions même, plutôt ravies! 
Très vite, un apéritif nous a été apporté. Il y avait deux sortes de pains fait maison : des sortes de petites brioches très simples et du pain de seigle avec du zaatar (mélange d'épices du Moyen-Orient), tous les deux très bons! Ainsi que du blé, des olives noires du jardin, et de l'ail rôti dans du vin rouge.
Pour le plat, j'ai pris un plat qui a pour nom mansef : ce sont des morceaux d'agneau fumé accompagnés de riz au beurre avec une sauce au yaourt. Normalement, je n'aurais jamais osé goûté un plat de ce genre mais n'ayant pas vraiment le choix (tout ce qu'il y avait sur la carte était très compliqué à mon goût) je me suis lancée et je n'ai absolument pas regretté mon choix! C'était délicieux bien qu'un peu salé à cause du yaourt. C'était tellement copieux que je n'ai pas réussi à finir mon assiette mais j'ai fait ce que tous les Israéliens ont l'habitude de faire : j'ai demandé un doggy bag (impossible de gâcher ce bon repas).

Clothilde a choisi de prendre de l'agneau elle aussi mais de la poitrine, qui est une partie plus grasse de l'animal.

En accompagnement, elle avait un mélange de légumes rôtis (pomme de terre, courge, aubergine) et une sorte de céréale que nous avons pas réussi à identifier (délicieuse en tout cas!).
Enfin, tant nous étions bien et que nous n'avions pas envie de partir nous nous sommes laissées tenter par un dessert que nous avons partager : sorbet à la mangue pour Clothilde et aux fruits des bois pour moi.

Nous avons passé deux heures dans le restaurant et bien que je me sois fait dévorer par les moustiques (quand j'étais dehors à prendre des photos) et que la journée avait été longue et pénible, notre moment là-bas nous a redonné le sourire!

Maintenant nous pouvons aussi nous vanter d'avoir goûté à des spécialités jordaniennes sans être aller en Jordanie (enfin... J'y suis allée pour visiter Petra il y a trois ans mais pas Clothilde).

Après avoir bien mangé, je devais encore nous ramener à la maison. Le chemin du retour dans un noir quasi complet (à 20h il fait nuit en Israël c'est l'un des inconvénients du pays) m'angoissait un peu mais au final nous avons mis moins de deux heures pour rentrer et nous avons écouté de la musique qui nous a rappelé notre enfance / nos premières années d'adolescence #disney #diams #christophewillem

J'espère que cet article vous a plu malgré le peu de photos...
Je vous invite à lire ou relire mes anciens articles sur notre voyage en Israël en cliquant sur les liens suivants :


Sur ce, je vous embrasse fort et vous retrouve demain avec la suite de nos aventures! 
09 10